Fiche pratique : la check-list du buveur de thé

Je vous propose ici chers Inthérnautes de faire un tour rapide mais complet de tout ce qu’il faut avoir sous la main pour préparer au mieux un thé de qualité🍵.
Exit les thés en sachet industriels ! Fidèle à ma philosophie, nous nous cantonnerons à la préparation de thé en vrac, le seul à pouvoir engendrer une boisson digne de s’appeler thé ! C’est-à-dire un breuvage qui renferme toutes les qualités gustatives et les bienfaits du thé (valable aussi pour la préparation des tisanes). En suivant les conseils de cette check-list, vous éviterez la déception, et le gaspillage d’un thé de qualité inutilement gâché, car la boisson obtenue ne se se révélera ni fade ou amère, ou ni trop astringente non plus (laissant la langue râpeuse comme celle d’un chat😺). Un vrai thé quoi ! A préparer avec les 8 éléments suivants :

wxvvwsv

🍵La qualithé

✅1. Ça n’est peut-être pas évident pour tout le monde, alors j’enfonce une porte ouverte : il faut d’abord un thé de qualité, c’est-à-dire bio et en vrac [retrouvez ici la fiche pratique : reconnaître un thé de qualité]

📦La conservation

✅2. Ce thé devra avoir été convenablement conservé, sinon autant infuser quelques brins de paille que vous aurez glanés ici et là au gré de vos promenades champêtres 🌾! Un moyen simple de comprendre comment réagit la feuille de thé : imaginez qu’il s’agit d’une éponge. Donc comme une éponge, la feuille de thé craint essentiellement l’humidité, la chaleur, les odeurs et la lumière intense. La réponse à apporter est simple (mais encore faut-il le faire) : conservation dans un contenant opaque et hermétique ! Et c’est véritablement non négociable🙅. Il peut s’agir d’un doypack sans fenêtre transparente et avec un zip de fermeture de bonne qualité, ou d’une boîte à thé. Et le paramètre que ne supporte pas la feuille de thé en plus de son côté “éponge”, c’est l’oxygène de l’air : à son contact, les feuilles de thé continuent à s’oxyder et à se transformer ! Du coup, j’attire votre attention sur ce critère très important que constitue l’herméticité du contenant.
Il est bon à savoir aussi que la conservation, même celle qui respecte les indications ci-avant, est variable d’un thé à l’autre 🤓:

  • les thés noirs et les oolongs peuvent être conservés longtemps (parfois même plusieurs années si on accepte une légère perte de saveur)
  • les Pu Erh s’améliorent avec le temps (comme un grand vin ils se bonifient en vieillissant)
  • les thés verts primeurs et les Darjeeling de printemps devront toujours être consommés rapidement, et les thés floraux pas après quelques mois

📃Les consignes

✅3. Il vous faudra être un brin scolaire : comme à l’école, suivre les consignes est absolument nécessaire 👩‍🏫! Pour nous ici il s’agit de se conformer scrupuleusement aux instructions de préparation (température de l’eau, temps d’infusion, dosage éventuellement). Si vous conservez votre thé dans le doypack d’achat : les instructions de préparation sont inscrites dessus. Attendez la fin de l’infusion pour le ranger !! Si vous êtes plutôt boite à thé : il faudra avoir transféré les instructions sur la boite. C’est peut-être l’inconvénient de ce mode de conservation (en plus de la place qu’il occupe🤔).

💧L’eau

✅4. Vu qu’une tasse de thé est faite d’eau à …99%, vous comprendrez aisément que l’eau que vous allez utiliser est primordiale. Retenez : une eau sans calcaire ni chlore, et avec un pH le plus plus proche possible de 7.
Donc achetez de l’eau de source à l’hyper du coin et pas de l’eau minérale : il n’y a pas de chlore dans les eaux de source, ni dans les eaux minérales, mais les eaux de source sont généralement beaucoup moins chargées en calcium que les eaux minérales, et elles ont en majorité un pH plus proche de 7. Dans certaines villes, l’eau de distribution est de l’eau de source (c’est le cas pour Grenoble par exemple).
Une autre solution peut consister en l’acquisition d’une carafe filtrante, type BRITA : si votre eau de distribution présente un pH proche de la neutralité (renseignement à obtenir auprès de votre distributeur ou figurant parfois sur la facture de consommation d’eau), les filtres de type Brita retiendront le chlore et 90% du calcium.

🔥La bouilloire

✅5. Un cadeau sympa à vous faire offrir à la première occasion est une bouilloire électrique à température réglable, pour une eau chaude, mais juste comme il faut 👌! En effet, le paramètre température est capital pour extraire la quintessence de vos feuilles de thé ! A retenir : chaque famille de thé a sa propre température d’infusion.
Vous avez 2 façons de procéder pour le choix de cette température : vous pouvez soit vous fier aux indications sur les emballages, soit si vous l’avez égaré ou qu’il n’est plus lisible, vous pouvez vous aider d’un tableau général indicatif :

  • thés blancs : 60°C
  • thés verts chinois et thé au jasmin : 70°C
  • thés verts japonais : 80°C
  • thés noirs et Pu Erh : 90°C
  • oolong (et tisanes) : 95°C

🍶Les contenants et la filtration

✅6. Parlons un peu maintenant des contenants et du mode de filtration :

Il faut commencer par savoir si vous allez préparer plusieurs tasses, ou une seule 🤔:

Pour plusieurs tasses, il vous faudra donc une théière :

  • les théières “à mémoire” : il s’agit de théières en terre non vernies, et dont les parois absorbent les tanins et les arômes. Au fur et à mesure des utilisations, ces théières “se culottent”, et c’est ce dépôt qui est appelé leur “mémoire”. On réserve ce type de théière à l’usage d’un seul et même thé.
  • les théières sans mémoire sont quant à elles en porcelaine, en fonte ou en verre. Ces matériaux de fabrication neutre et non absorbante permettent de les utiliser pour préparer différents thés. Mais attention cependant, pour les thés parfumés, ou fumés, il faudra tout de même utiliser une théière distincte !
  • préférer des théières avec filtre amovible incorporé (en métal ou en porcelaine selon les théières) : leur retrait dès le temps d’infusion atteint permet de garder en réserve pour un 2ème service un breuvage aux qualités gustatives intactes
  • volume : 30 cl à 120 cl maxi (2 à 4 tasses)

Pour une seule tasse : le principe des matériaux à mémoire et sans mémoire reste le même que pour les théières. Pour la filtration ici 2 possibilités : soit utiliser de très grands filtres papier ou mousseline (grands pour que les feuilles puissent bien se développer) à garnir soi-même, soit une tasse à infuser (espèce de théière-mug individuelle avec filtre en métal incorporé amovible)

📏Le dosage

✅7. La dose classique est de 2 grammes de thé par tasse de 15 cl (tasse à thé de forme traditionnelle pour que vous ayez facilement l’idée du volume que cela représente). Et vous avez 2 possibilité pour trouver cette quantité aisément : soit vous êtes “old school”, et il conviendra de vous munir d’une “cuillère-doseuse à thé”, qui, remplie à ras, contient grosso modo 2 grammes, soit vous êtes puriste et/ou fan de gadgets électroniques, et vous utiliserez alors une “balance électronique à épices” (coût : quelques dizaines d’euros sur n’importe quel marketplace).

⏱Le temps d’infusion

✅8. Le temps d’infusion étant un élément très important entrant en ligne de compte pour une préparation adéquate de votre boisson préférée, il faut absolument vous munir d’un minuteur de cuisine, ou tout simplement de votre smartphone pour sa fonction chronomètre.

azaza

 

🤓La check-list résumée :

✅thé bio en vrac

✅doypack sans fenêtre transparente, avec un zip de fermeture de bonne qualité, ou une boîte à thé

✅instructions de préparation

✅eau de source à pH proche de 7 ou carafe filtrante (type BRITA)

✅bouilloire électrique à température réglable

✅théières et tasses à mémoire ou sans mémoire selon les habitudes de consommation, avec filtre amovible pour les théières, ou sachet à remplir soi-même si une seule tasse (ou tasse à infuser)

✅cuillère-doseuse à thé ou balance électronique à épices

✅minuteur de cuisine ou fonction chronomètre d’un smartphone

       En espérant que cette check-list
Pour Inthérnautes soit un outils,
Car je ne suis pas égoïste,
Et souhaite toute votre sympathie !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s