X raisons de passer du café au thé

Quelle est la boisson la plus consommée après l’eau en France (mais non ce n’est pas le vin !) ? Avec 30 milliards de tasses bues chaque année : c’est le café ! Et à l’échelle internationale : le thé ! Le match s’annonce serré🤜🤛.

Les facteurs de choix des consommateurs sont principalement : avantages (vertus), inconvénients (méfaits), coûts, goûts, influences culturelles et familiales.

Il est bien difficile d’aller contre une influence culturelle, et par exemple nos amis britanniques sont d’indécrottables buveurs de thé (10 fois plus qu’en France). Concernant le coût, le café est plus onéreux💵 au gramme que le thé, mais les sommes totales déboursées restant au final assez modestes, ce facteur semble peu entrer en ligne de compte.

Par contre, les goûts et l’influence familiale peuvent évoluer au cours de la vie : et le buveur de café peut légitimement à un moment ou un autre être tenté de changer sa boisson de réconfort et énergisante à la fois☕. Ce choix se fera alors comme souvent dans la vie en pesant le pour et le contre, et donc ici nous allons mettre dans la balance d’un côté les avantages à être un buveur de café, et de l’autre un buveur de thé.

café

☕Buveur de café

Le kawa est réputé être anti-migraineux … au point qu’il est présent dans plusieurs médicaments luttant contre ces maux de tête particuliers. Le café contient au moins autant d’antioxydants que le thé, avec tous les effets bénéfiques connus (et d’autres seulement soupçonnés pour l’instant) sur la santé générale👩‍⚕️.

Par contre … le café excite, énerve, de par la libération brutale de la caféine dans le sang, et cet effet est, de plus, de courte durée (2 à 3 heures)⏱.

A cette excitation peut s’ajouter l’augmentation de la fréquence cardiaque📈 (tachycardie)(1) si l’on flirte avec la dose maximale ou qu’on la dépasse surtout, ou même à dose modérée lorsqu’il y a une sensibilité personnelle à ce phénomène cardio-vasculaire. Attention : la dose maximale recommandée par de très sérieuses études(2) est de 400 mg par jour🤓 (soit 4 tasses environ).

Le café est irritant pour les intestins(3) : colons sensibles s’abstenir !!! Et favorise également l’irritation de l’estomac (brûlures d’estomac, haleine de chacal …).

Le café diminue l’absorption de fer par l’organisme📉(4). Il est donc déconseillé aux personnes qui souffrent d’anémie🙅‍♀️.

Et chez un nombre non négligeable de personnes, le café génère de l’anxiété(5), perturbant souvent le sommeil😴 du consommateur de façon inexplicable pour lui qui avait pourtant pris garde de ne plus boire de café à partir du début d’après-midi🤷‍♀️.

Quant aux femmes enceintes, le débat reste ouvert : si il y a consensus sur une baisse de la consommation à cause des risques avérés sur le fœtus, il y a discorde quant à la quantité à ne pas dépasser ! Pour l’OMS, il y a risque au-delà de 300 mgr par jour (3 tasses), et d’après une étude norvégienne (6) sur 60 000 femmes enceintes, dont les résultats ont été publiés en 2013, la caféine pourrait induire un retard de croissance chez le fœtus. Les mamans qui consomment entre 200 mg et 300 mg de caféine (soit 1 à 2 cafés) ont plus de risque de mettre au monde un bébé avec un petit poids de naissance que celles qui ont ingéré moins de 50 mg de caféine par jour. Une autre recherche(7), publiée cette fois par l’Inserm🤓 quelques mois plus tard, alerte de nouveau sur les dangers de la caféine chez la femme enceinte. Cette étude met en évidence que la consommation de café pendant la grossesse affecterait le développement du cerveau du fœtus. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont reproduit chez des souris femelles une consommation de café régulière (équivalent de 2-3 cafés par jour chez l’humain), tout au long de la période de gestation (19-20 jours). « Les bébés souris étaient beaucoup plus sensibles aux crises d’épilepsie et, une fois devenues adultes, nous avons observé qu’elles présentaient d’importants problèmes de mémoire spatiale, c’est-à-dire des difficultés à se repérer dans leur environnement », relevait Christophe Bernard, auteur de l’étude. Néanmoins, les chercheurs relativisaient ces conclusions en rappelant la difficulté de transposer des résultats obtenus sur des animaux à la population humaine.

De plus, il s’agit de dose de caféine journalière. Il faut du coup penser aussi qu’on trouve de la caféine ailleurs que dans sa tasse de café : boissons gazeuses (32 mgr pour une canette de coca par exemple), chocolat …

thé

🍵Buveur de thé

Le thé contenant  de la caféine (la même caféine que celle du café : le saviez-vous ?), il peut donc causer également de la tachycardie📈, diminuer l’absorption du fer📉, et doit être bu en quantité restreinte pendant la grossesse. Le thé est lui aussi bourré d’antioxydants.

Les points communs du thé avec le café s’arrêtent là🙅‍♀️ ! Si comme le café, le thé contient de la caféine (appelée aussi théine), celle-ci est en revanche enrobée de tanins, et c’est pour cela qu’elle n’est pas relarguée d’un coup dans le sang. Elle y est déversée de manière uniforme pendant une durée qui varie de 6 à 8 heures⏱. C’est pourquoi il est dit que le thé « stimule sans énerver », contrairement au café.

Le thé possède aussi des propriétés anti-cholestérol (surtout le thé vert) (8)et aussi la capacité de brûler les graisses (plus particulièrement le thé oolong)(9).

Le thé est beaucoup moins agressif sur le système gastro-intestinal que le café, car si il est également acide, il l’est cependant beaucoup moins que le café(10).

Le thé, à quantité égale au café, contient beaucoup moins de caféine (au moins 2 fois moins)(11), et du coup pas suffisamment pour être très anxiogène🤗. Et de plus, le thé contient de la théanine (ou L-théanine), qui est un acide aminé dont l’activité sur le cerveau permet une réduction du stress😄 mental et physique et produit un effet relaxant☺(12).

Et dans une étude(13) observationnelle présentée lors du Congrès de la Société européenne de Cardiologie, des chercheurs ont mis en avant les bienfaits du thé : cette boisson réduirait de 24% les risques de décès (autres que cardiovasculaires). Et ce comparé aux buveurs de café (travail mené par le Pr Nicolas Danchin de l’Hôpital européen Georges-Pompidou à Paris, d’après les bilans de santé de 131 401 sujets, âgés de 18 à 95 ans entre janvier 2001 et décembre 2008👩‍⚕️).

Chers inthénautes, je crois que le score est sans appel : la liste des bienfaits est bien plus importante pour le thé✔, et celle des méfaits bien plus longue pour le café❌!

Les buveurs de thé habituels🍵 étaient déjà des convaincus, mais peuvent se trouver conforter dans leur choix après la lecture de cet article😀. Quant aux buveurs de café, peut-être vont-ils songer maintenant à changer leurs habitudes🤔, ou tout du moins à consommer un café de façon exceptionnelle, et du thé de façon plus journalière🤗 !

                        Longue vie à toi buveur de thé,

                        Éloigné des tasses de café,

                       Tu te maintiens en bonne santé,

                        Le Camélia est ta bonne fée !

                                   Mayuha

 

(1)AASM (Académie américaine de médecine du sommeil) – Sommeil et caféine -Thomas M. Heffron | 01 août 2013

(2) EFSA(Agence européenne pour la sécurité des aliments) – publication du 27 mai 2015 (3)my.clevelandclinic.org/health/articles/foods-to-choose-if-you-have-mixed-irritable-bowel-syndrome

(4)Inhibition of food iron absorption by coffee -T A Morck S R Lynch J D Cook – The American Journal of Clinical Nutrition, Volume 37, Issue 3, 1 March 1983, Pages 416–420 / https://doi.org/10.1093/ajcn/37.3.416

(5)Excès de café et états d’anxiété- MACCALLUM, WAG – International Journal of Social Psychiatry 1979 Vol.25 No.3 pp.209-210

(6)Maternal caffeine intake during pregnancy is associated with birth weight but not with gestational length: results from a large prospective observational cohort study – Verena Sengpiel, Elisabeth Elind , Jonas Bacelis , Staffan Nilsson , Jakob Grove , Ronny Myhre , Margaretha Haugen , Helle Margrete Meltzer , Jan Alexander , Bo Jacobsson, and Anne-Lise Brantsæter – Sengpiel et al. BMC Medicine 2013, 11:42 http://www.biomedcentral.com/1741-7015/11/42

(7)COMMUNIQUÉ PAR INSERM (SALLE DE PRESSE)  | 07 AOÛT 2013 – 20H01 | NEUROSCIENCES, SCIENCES COGNITIVES, NEUROLOGIE, PSYCHIATRIE

(8)Maron D. Arch Int Med 2003;163:1448-1453 (Étude avec groupe témoin sous placebo) .

(9) 2 études : Action anti-obésité du thé oolong ; LK Han ; T Takaku ; J Li ;  Y Kimura  & H Okuda ; International Journal of Obesity , volume 23 , pages 98 – 105 (1999)  //// Effets bénéfiques de la consommation de thé oolong sur les sujets obèses ou en surpoids induits par un régime alimentaire ; Rong-rong He ; Ling Chen ; Bing-hui Lin ; Yokichi Matsui ; Xin-sheng Yao ; Hiroshi Kurihara ; Chinese Journal of Integrative Medicine, Février 2009, Volume 15, numéro 1 , p 34–41

(10)Effect of decaffeination of coffee or tea on gastro‐oesophageal reflux – B Wendl, A Pfeiffer, C Pehl, T Schmidt… – Alimentary …, 1994 – Wiley Online Library

(11)Teneur en caféine des boissons telles que consommées. RM Gilbert , JA Marshman, M Schwieder… – Canadian Medical…, 1976 – ncbi.nlm.nih.gov

(12)  Time for tea: mood, blood pressure and cognitive performance effects of caffeine and theanine administered alone and together – PJ Rogers, JE Smith, SV Heatherley… – …, 2008 – Springer

(13) Congrès européen de cardiologie – Barcelone 2014 – Boire du thé réduit les risques de décès non-cardiovasculaires – Pr Nicolas Danchin (Hôpital européen Georges-Pompidou – Paris)

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je te remercie pour cet article. Je suis également passée du café au thé… Des amies sont venues quelques jours, je me suis remise au café… et j’ai senti la différence. Je reviens au thé pour être plus sereine.
    Au plaisir d’échanger,
    Jessica

    Aimé par 1 personne

    1. Mayuha dit :

      Bonjour, je suis bien d’accord avec toi ! Et tu as bien fait 😀

      Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. De rien, au plaisir d’échanger. A bientôt,
        Jessica

        Aimé par 1 personne

  2. merci pour votre article complet avec les dosages de cafeines a respecter par personne par jour pour « rester dans les clous » ainsi que la bibliographie ! super ! Je partage (et je me met au thé 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Mayuha dit :

      Merci pour votre commentaire :), VIVE LE THÉ !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s